Les étapes-clés du SRM

Le terme « gestion de la relation fournisseur » (SRM) fait référence à la pratique et au processus d’interaction avec les fournisseurs, quel que soit l’outil qui porte cette relation (plateforme dédiée, process défini, process informel).

Dans cet article adapté d’un billet de blog de « l’Institut for Supply Management », voyons ensemble quelles en sont les grandes étapes.

 

DEFINIR LE BESOIN

La première étape dans le SRM consiste à définir les besoins d’approvisionnement. Les besoins les plus communs sont :

  • La qualité (niveau et/ou régularité)
  • La livraison (cohérence, prévisibilité, etc.)
  • Le prix ou coût
  • L’efficacité des transactions (rapidité, simplicité, transparence)
  • La valeur ajoutée
  • L’innovation
  • La logistique, la fabrication, les besoins de services
  • L’échelle
  • L’assurance de l’approvisionnement

DEFINIR LES FOURNISSEURS

Le SRM est généralement appliqué avec les fournisseurs qui produisent des volumes élevés d’un produit/service. Il est également souvent appliqué avec des fournisseurs qui proposent de nombreuses unités d’une seule entreprise ou organisation, ou lorsque l’interaction avec l’ingénierie intensive, la fabrication et/ou la logistique est essentielle.

DEFINIR LE BON MOMENT

Le SRM est souvent mis en action lorsqu’une question ou une opportunité imminente d’approvisionnement se présente.

DEFINIR LE TYPE DE RELATIONS

Il existe environ 145 types de relations formelles, ou informelles, entre acheteurs et fournisseurs.
On recense les onze plus importantes, listées en partant du minima jusqu’à l’intégration totale :

  1. Ne sait pas que le fournisseur existe, aucune raison de l’utiliser
  2. Ne sait pas qu’il existe, mais pourrait l’utiliser
  3. La relation d’achat est posée
  4. Relation d’achat, coopère de manière informelle sur le niveau d’exploitation pour plus d’efficacité
  5. Relation d’achat, coopère de manière formelle pour une plus grande efficacité à long terme
  6. Relation de type « coût total » (TCO)
  7. Opportunité d’approvisionnement
  8. Innovation et haut de gamme, relation liée aux revenus
  9. Joint-venture
  10. L’un investit dans l’autre, et gagne des bénéfices pour l’avoir fait
  11. L’un achète l’autre, intégration verticale

La notion de SRM se trouve principalement des numéros 3 à 6. Chacune des relations requière différents modes de management et de leadership et offre des avantages différents.

DEFINIR LES ROLES

En bref : qu’est-ce que vous devez accomplir ? Quel type de relation va travailler en ce sens ? Qu’avez-vous besoin de mesurer pour assurer que cela se produira ? Toutes ces questions contribuent à définir les rôles.

Voici quelques problèmes clés :

  • Une seule personne ou un petit groupe communique avec les fournisseurs
  • Limitation des autres parties prenantes ayant des conversations de fond avec les fournisseurs (effectuée au sein du petit groupe – une dynamique difficile dans le SRM)
  • Initiatives initiales avec une échelle d’autres objectifs (plutôt que ce soit une initiative à but unique)
  • Feedback avec les impératifs des entreprises et dynamismes du marché de l’approvisionnement

OU ALLER AVEC LE SRM ?

Le SRM est souvent une partie du déploiement de l’approvisionnement stratégique.

Ici, il peut être la fin de la gestion et du leadership de travail avec des fournisseurs stratégiques, préférés ou simplement transactionnels.

Chaque initiative du SRM est de déterminer et communiquer ses besoins et ses attentes à un fournisseur.

 

Modèle de maturité du SRM

Attribut Niveau minimum Niveau Moyen Niveau
Avancé
Fournisseurs Un ou deux majeurs Quelques-uns sélectionnés, les plus importants Certains stratégiques, d’autres préférés, plusieurs transactionnels
Personne(s) qui s’engage(nt) avec le fournisseur Acheteur Centrale d’achat ou un à deux autres départements (ingénierie…) Centrale d’achat et toutes les parties prenantes
Surveillance Mesure Gère Développe le fournisseur
Prix/coût/concepts de valeur Prix  Prix au débarquement Coût total des opérations Coût total pour l’entreprise Valeur totale au client
Mesures Mesures détaillées signalées à l’acheteur Mix de moyens et mesures finales Mesures du fournisseur lui-même et corrections en temps réel
Performance attendue Respecter les exigences S’améliorer Se développer ensemble
Effectif Traditionnel Relation fournisseur Catégorie
Gestion des approches Sourcing et achats Gestion Gestion et collaboration

 

Source : Institute for Supply Management