La gestion du risque fournisseur

Les trois grands piliers d’une bonne stratégie Achats sont la création de valeur, la gestion des coûts et la gestion du risque. Ce dernier pilier est au cœur des préoccupations des entreprises, mais souvent mal outillé et déstructuré.

Nous avons participé à deux articles de fond, dans DAF Magazine de Mars 2017 et Décision Achats de Février-Mars 2017.

Il en ressort que l’entreprise étendue d’aujourd’hui fait appel de plus en plus à de la sous-traitance et des prestataires extérieurs, ce qui oblige à un devoir de vigilance plus accru. Il faut bien sûr s’assurer d’avoir les documents légaux viables de ces entreprises, mais comment ? Ces deux magazines exposent les méthodologies et les plateformes qui résolvent cette problématique, mais soulignent les limites du système : cela reste de la gestion de conformité. Qu’en est-il également du risque financier ou du suivi contractuel ?

Notre vision va plus loin et encourage les Acheteurs et leurs parties prenantes à profiter de la gestion du risque et de la collecte des documents légaux, pour mettre en place d’autres critères de qualification et de validation des fournisseurs comme le taux de dépendance, les évaluations ou des enquêtes qualités. Ces critères permettront de mieux gérer le risque et aideront l’acheteur à se concentrer sur la création de valeur, là où on l’attend.

(Nous tenons à votre disposition ces deux articles sur simple demande).